Cours de jardinage du 15 /12/18

No Comments
jeune maceron

La 1ère partie du cours Graines de Oaï a été consacrée à des révisions des cours précédents, sur la base d’un quizz.

Ensuite, nous avons fait des travaux pratiques afin de nous réchauffer un peu :

Observation du carré semé, le 10 novembre :

1/les engrais verts (mélange seigle, pois fourrager et vesce) ont bien poussé. Nous avions choisi de semer en rang. Le résultat obtenu est meilleur que celui du semis à la volée effectué par Carole, dans son jardin.

jeunes fèves
jeunes fèves

2/ les fèves ont bien poussé, également, de même que les petits pois. Pour ces derniers, semés en poquet, nous n’avons pas eu le coeur de retirer ceux qui sont les plus chétifs lorsque 2 graines ont germé. Nous le ferons sans doute au cours du 12 janvier.

3/ le maceron ( nom botanique : Smyrnium olusatrum) , en revanche, n’a pas encore germé. Il est conseillé de le semer de mars à octobre. Au vu de la clémence du temps, nous avons tenté un semis, le 10 novembre, mais il n’a pas apprécié.
Pour rappel, il s’agit d’une plante potagère et aromatique qui peut atteindre la taille de 1,5 mètre. Ses feuilles ressemblent à celles du céleri et se consomment cuites ou crues, tandis que les tiges peuvent être confites comme celle de l’angélique. Les racines sont cuisinées crues ou cuites, les fleurs se dégustent en beignets et enfin les graines servent de condiment. Donc, en résumé, tout est bon dans le maceron !

4/ sous le tas de paille qui recouvre les déchets verts, nous avons pu remarquer que des filaments de champignons commençaient à apparaître.

petits pois
petits pois

Préparation du second carré :

Nous avons travaillé ce second carré à la grelinette et nous y avons arraché des adventices. Nous n’avons rien semé car nous n’avons plus de graines de fèves et de petits pois.

Pour finir, nous avons rejoint le site du futur jardin de semences sur lequel les employés de la mairie de Gignac-la-Nerthe ont commencé à couper les cannes de Provence.

Nous avons tenté de visualiser les aménagements de notre parcelle avec ses différentes zones : pédagogique, patrimoniale, production et expérimentation.

Nous aurons l’occasion, lors de prochains ateliers, d’affiner nos schémas de plantations et notre zonage.

Categories: Actualités, Evènements, semences Tags: Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.